Cette partie du site est consacrée à l’économie numérique, c’est à dire à la transformation de l’économie par la numérisation de ses activités. Internet est le vecteur le plus important de ces transformations, mais pas le seul, puisque les fonctions centrales des organisations connaissent aujourd’hui des mutations profondes du fait des systèmes d’information qui les régissent.

Nous avons coordonné en 2013 un rapport synthétique sur la transformation numérique, intitulé internet 2030 (Rapport_Internet_2030_version2015), contribution modeste à l’ensemble des travaux qui cherchent à appréhender les transformations en cours résultant de la numérisation de nombreuses activités.

Cette transformation numérique, de nos économies, mais également de nos sociétés, soulève de nombreuses questions que nous cherchons à documenter dans cette partie de notre site, notamment dans le cadre du cours introductif à l’économie numérique que nous dispensons dans quelques formations. Ces questions seront développées peu à peu dans les onglets ci-joint.

La notion de plate-forme est au cœur de certaines transformations, grâce à la puissance de mise en relation qu’elles possèdent avec le numérique. Cette puissance génère de nombreuses externalités positives qui conduisent à une industrie très dominante et concentrée que nous cherchons à documenter. Et ces dominances posent évidemment des questions de régulation centrales. Enfin, l’impact de ces transformations sur les variables macroéconomiques (la productivité, l’emploi, la croissance…) reste questionné et le paradoxe de Solow ne semble pas totalement levé.