Estimation rapide de la TA

Fichier permettant un calcul rapide des terminaisons d’appel:

Estimation-rapide-TA

Nous proposons ici un estimateur rapide du niveau vraisemblable des coûts de terminaison d’appel sur un réseau mobile.

Pour ce faire, il faut estimer 6 paramètres relatifs à l’activité de l’opérateur pour lequel on cherche à apprécier la terminaison d’appel (TA) sur son réseau:

Modèle simple

  • Investissements pertinents pour l’interconnexion: il s’agit du montant (dans l’unité de la monnaie dans laquelle on cherche à estimer la TA) des investissements pertinents pour l’interconnexion à la fin de l’exercice considéré: partir du montant des immobilisations corporelles brutes de l’opérateur et retirer le volume d’investissements non pertinents (immobilisations en cours, investissements directement attribuables à des services spécifiques, etc.)
  • Nombre de minutes: nombre de minutes écoulées sur le réseau, tous trafics confondus, y compris le trafic éventuellement non facturé (bonus…), sur l’exercice considéré, ou mieux, trafic de décembre de l’exercice considéré annualisé (x12).
  • Dépenses de fonctionnement du réseau (en % des dépenses d’investissement): ce ratio évolue entre 10 et 20% selon les opérateurs, faible [10-15%] si l’opérateur possède majoritairement son réseau (investissements élevés), plus important [15-20%] si l’opérateur loue une grande partie de son réseau.
  • Durée de vie moyenne: entre 8 et 12 ans selon les caractéristiques du réseau
  • Coût du capital: entre 10 et 15% en général, 10% pour une activité peu risquée, 15% pour une activité très risquée.
  • % TA/coût moyen de la minute: rapport entre l’utilisation du réseau par une terminaison d’appel et un appel moyen on-net: en général proche de 60%

Les deux premiers paramètres doivent être issus des données de l’opérateur. Pour une première estimation, on pourra retenir les valeurs par défaut des quatre autres paramètres. Ce calcul résulte de la formule de base du calcul économique des coûts du réseau: le modèle CMILT n’est que la décomposition de ce calcul, élément de réseau par élément de réseau, service par service.